/medias/image/8537391815b914d86ec85e.png
Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Quels choix technologiques pour une société durable ?

Événements

-

11/04/2016

 




Quels choix technologiques pour une société durable ?

Les ingénieurs Centraliens à l’avant-garde de la transformation de notre société
L’association des Centraliens, regroupant les anciens élèves de l’Ecole Centrale Paris, a été créée en 1862. En comptabilisant les associations des écoles centrales de province cette grande communauté représente près de 100 000 ingénieurs présents en France et à l’international.
Outre ses activités de relations avec les alumni, l’association est aussi pour cette communauté un moyen d’alimenter un grand nombre de réflexions sur des domaines où l’ingénieur est à l’avant-poste de la transformation de notre société, via de nombreux groupements professionnels et une interaction riche avec les décideurs du monde industriel, économique.

C’est dans le cadre de ces réflexions d’« ingénieur citoyen », qu’après des travaux réalisés sur l’« Innovation Ouverte », les Centraliens, par la voie de leurs groupements ESS et Ingénieur & Développement Durable, ont entrepris d’aborder la problématique des choix technologiques de l’ingénieur pour la construction d’une société durable.

« Quels choix technologiques pour une société durable ? » : l’initiative centralienne
Cette approche est la résultante de nombreux travaux effectués ces dernières années par le groupement centralien Ingénieur & Développement Durable, portant sur tous les domaines de la « sustainability ». C’est pour pousser cette réflexion plus en avant que l’initiative centralienne : « Quels choix technologiques pour une société durable » a vu le jour, se déclinant sous la forme de :
  • Un ouvrage Hors-Série de la revue Centraliens : « Quels choix technologiques pour une société durable »,  dans sa version papier et prochainement  disponible en ligne, avec la participation de signatures prestigieuses, ouvrage détaillant les points de fonds qui serviront au débat sur le sujet
  • Un partenariat avec Figaro Demain :  pour une série sur ce thème durant la semaine du 11 avril.
  • Un évènement de prestige à Paris le 13 avril à la maison des Centraliens, animé par Caroline de Malet ( Responsable Figaro demain),  avec des intervenants de marque : Etienne Klein (ECP 81 / Physicien directeur de recherche au CEA), Olivier Rey (Philosophe CNRS), Flore Berlingen (Zéro Waste France), Philippe Bihouix (ECP 96 / Auteur du livre l'âge des Low-Tech), ainsi que toute l’équipe de réflexion de l’ouvrage Hors Série (Marie Aichagui, Marc Coeillet, Jacques Millery).
     
      
Introduction de Jean-Georges Malcor, président de l’Association des Centraliens
Par leur histoire de grands architectes de la transformation industrielle de nos sociétés, les Centraliens se sont toujours trouvés au centre de choix mariant innovation technologique et construction sociétale. Dans un monde où la société est plus que jamais transformée par les technologies, cette mission prend une fois de plus tout son sens, à l’heure où apparaît la nécessité de construire une société « durable ».
Quels choix technologiques pour la construction d’une société durable ? Telle est la réflexion engagée à travers la publication d’un ouvrage Hors-Série éponyme.
 
Hors-Série de la revue Centraliens :

« Quels choix technologiques pour une société durable ? »

Les ingénieurs se sont souvent trouvés à la croisée des innovations technologiques et des évolutions sociétales.
A l’heure où la nécessité de construire une société « durable » est devenue criante, dans un monde plus que jamais transformé par les technologies, des Centraliens toujours plus nombreux, de toutes générations, citoyens, parents, consommateurs ou professionnels engagés, se posent la question : nos choix technologiques actuels sont-ils réellement appropriés à la durabilité des sociétés humaines ?

Ces choix devraient favoriser une consommation réduite ou nulle de ressources rares ou non recyclables, et rechercher non seulement l’efficacité mais aussi la stabilité et la résilience. La high-tech appliquée sans jugement permet-elle cela, ou bien faudrait-t-il privilégier l’articulation appropriée et raisonnée de tous les savoirs et savoir-faire technologiques accumulés, certains à la pointe du progrès comme d’autres à redécouvrir et à recombiner de manière originale (dans une approche low tech) ?

Forts de leurs parcours d’ingénieurs dans des secteurs variés, et dans la continuité de travaux déjà effectués au sein de notre communauté d’anciens, des Centraliens ont tenté de répondre à ces questions, ou du moins d’ouvrir le débat. Scientifiques, historiens, philosophes des sciences, ingénieurs et spécialistes sectoriels nous amènent, de manière factuelle et argumentée, à réfléchir au-delà des effets de mode. Leurs conclusions devraient interpeler tous ceux qui aspirent à « changer le monde ». Elles confirment la nécessité d’une approche citoyenne de l’ingénieur, qui devra changer de paradigme, en repensant l’innovation technologique au service d’un projet sociétal durable, sans rejeter les leçons des savoirs passés.
La high-tech triomphante peut-elle « sauver le monde » ? Ou pas ?  Vous pourrez vous faire votre propre opinion en lisant cet opuscule.

Pour commander le Hors-Série :
Version papier : 15€ 
Prochainement une version pdf sera disponible.
 
 

1491 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Merci de te connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Événements

Bienvenue à la promotion 2022 !

User profile picture

Association des Centraliens

02 septembre

1

1

Événements

Les Formidables débarquent sur le campus !

User profile picture

Association des Centraliens

24 juillet

Événements

À vos agendas ! 21 septembre 2019 : 3ème édition de la ROCS

User profile picture

Association des Centraliens

12 juillet