/medias/image/8537391815b914d86ec85e.png
Retour aux actualités
Article précédent

Un bot de trading de cryptomonnaies : la finance de demain à la portée de tous

-

Centrale Numérique

23/04/2019


Chaque année, Centrale Numérique remet un prix de 2 000 euros à un projet de fin d’études de l’option ISIA et des mastères spécialisés MSI et SIO, selon trois critères : difficulté technique, potentiel business et qualité de la présentation. Le 2 avril 2019, le groupement a sélectionné le projet de proof of concept d’un bot de trading en cryptomonnaies développé par deux élèves MS MSI 2019, Maximilien Bonnelle et Alexandre Vigne, et deux élèves MS SIO 2019, Yannick Bouillard et Mathurin Six, pour la start-up Acintya Global Holdings.

L’engouement pour les cryptomonnaies est tel que des investisseurs moins avertis portent aussi un intérêt très fort à cette nouvelle classe d’actifs, source de diversification non négligeable face aux marchés financiers plus traditionnels. Pour les accompagner dans leurs investissements, les élèves ont développé un bot de trading qui, de par sa simplicité, se veut à destination de tout public, non initiés et traders professionnels. Le bot, en analysant des historiques de marché grâce à des algorithmes de deep learning, est capable de déterminer des consensus d’investissement. L’ensemble des recommandations calculées sont visualisables via une application web, dont l’interface est simple mais complète.

Une des perspectives de développement, amorcée lors de ce projet, est d’intégrer aux recommandations du bot un modèle prenant en considération l’humeur des marchés, c’est-à-dire l’opinion publique sur les différentes cryptomonnaies. Pour cela sont appliqués des algorithmes de Natural Language Processing à des données textuelles provenant des réseaux sociaux (Twitter, Reddit) ou des articles issus de la presse spécialisée. L’humeur des marchés est en effet un indicateur régulièrement utilisé par les traders pour cette classe d’actifs afin de comprendre les tendances et d’anticiper certaines fluctuations.

Enfin, l’approche, testée sur le marché des cryptomonnaies mais tout à fait applicable à d’autres, offre une solution simple et surtout évolutive, en comparaison avec des modèles statistiques figés, pour accompagner les investisseurs de tout niveau. 

Julien Escribe (91) et Nita Hauchecorne (78), président et secrétaire de Centrale Numérique

Légende photo : 

L’équipe projet autour des deux représentants de la start-up Acintya Global Holdings.


701 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Merci de te connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Mythes et réalités du RPA

User profile picture

Association des Centraliens

27 mai

Conférence sur l'innovation technologique et le futur des forces armées

User profile picture

Association des Centraliens

28 mars

Les composantes

Le groupement a fêté ses 50 ans !

User profile picture

Association des Centraliens

26 février