/medias/image/8537391815b914d86ec85e.png
Retour aux actualités

Start-up Week : l’École aux couleurs de l’entrepreneuriat

-

CentraleSupélec Business Angels

Les composantes

-

26/02/2019

Du 6 au 8 février derniers, lors de la Start-up Week, CentraleSupélec s’est mise aux couleurs de l’entrepreneuriat. Cet événement, organisé par l’École avec la collaboration du groupement CentraleSupélec Business Angels (CSBA), a permis à 820 élèves de 1re année de travailler en équipe sur un projet de création de start-up. Il s’est clôturé par un concours de pitch.

L’esprit d’innovation et d’entreprenariat est une compétence essentielle du diplômé du cursus CentraleSupélec. Que l’élève crée une entreprise ou non dans le cadre de son cursus ou après, il est nécessaire qu’il ait été incité à adopter une posture d’entrepreneur lors de sa formation. 

Ainsi, durant leur cursus à CentraleSupélec, tous les étudiants sont sensibilisés à l’innovation et à l’entrepreneuriat. Dans ce cadre, et dès la 1re année, trois journées sont dédiées à cette thématique lors de la Start-up Week.


Une semaine pour être acteur d’un projet

Les élèves, répartis en équipes, ont trois jours pour convaincre de la valeur d’un projet et en être les acteurs. Le projet est choisi en amont ou au début de la Start-up Week, dans des secteurs variés (tech for good, santé/biotech, transport/mobilité, environnement/climat, sport…) et dans la continuité des éléments qu’ils auront vus en cours de gestion des entreprises.

Cette semaine entrepreneuriale doit permettre aux étudiants d’acquérir des principes élémentaires de création d’entreprises (formulation d’une proposition de valeur, analyse de marché, formalisation du modèle économique, définition d’un business plan), de travailler en équipe et de s’approprier la technique du pitch.

Pas moins de 11 projets sur les 20 finalistes avaient un thème lié à l’écologie ou au socialement responsable. Vendredi 8 février, jour du concours de pitch, c’est le projet de l’équipe Exolo qui a remporté tous les suffrages avec son robot de désherbage permettant d’éviter toute forme d’épandage chimique.

Thierry Donnadieu (Supélec 82)

432 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Merci de te connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

WePULSIT : Equipements intelligents pour le contrôle des drones

User profile picture

Christian Delaroche

08 mars

Grande manifestation le 22 mars organisée par BADGE et BPIfrance

User profile picture

Christian Delaroche

07 mars

CR de la réunion de Centrale Supélec Business-Angels du 25 mai 2016

User profile picture

Christian Delaroche

19 juin