/medias/image/3805354665d970d8890d37.jpg
L’attrait majeur du pays
Il ne faut pas oublier que l’Italie fait partie des pays les plus développés au monde (G8) et est un important partenaire économique de la France et de l’Allemagne: nous entretenons des relations très étroites. Pour les gens qui sortent de bonnes universités, qui ont passé du temps à l’étranger et avec de bonnes notes (le classement final est très important), il y a de bonnes opportunités dans les principales entreprises industrielles ou de conseil du pays.
Les gens souvent oublient que la force de l’Italie consiste dans le tissu industriel de PME, spécialisées dans la mécanique de précision (ex : les freins Brembo, les pneus Pirelli, les producteurs de machines pour l’industrie), destinés surtout aux majeures industries allemandes. Il y a aussi des grosses entreprises, come ENI (énergie), FIAT (voitures – achat de l’américain Chrysler), Finmeccanica (secteur aérospatial - fournisseur des hélicoptères pour la Maison Blanche !), Ferrero (nourriture - vous connaissez la Nutella ??), Assicurazioni Generali (assurance – avec des relations très étroites avec le bureau de Paris), …

Raisons pour s’y installer
Des opportunités existent pour les Centraliens désireux de s’installer en Italie ; la connaissance de la langue n’est pas une condition sine qua non, au contraire parler Français est souvent un avantage dans l’Italie du Nord. De plus, l’ingénieur Français est souvent bien reçu et constitue un aide pour l’Italie à ouvrir les frontières et le mode de fonctionnement à l’Europe et au monde entier.

Un conseil à donner de Centralien(ne) à Centralien(ne) sur le pays
Voici une exemple de création d’entreprise :
Francesco Taiariol et Piero De Gasperi, promo 2008, ont crée Tre Tau Engineering il y’a 4ans à la sortie de l’école. Une entreprise de conseil en innovation et développement de nouvelles solutions qui aide le client à réussir son projet mais aussi à accéder aux différentes aides européennes et institution de recherche. Ils sont en ce moment en train d’ouvrir une nouvelle activité en Moyen Orient.

Quel avenir pour le pays ?
Pour ce qui concerne l’avenir du Pays, on fait confiance sur le nouveau gouvernement, géré par le professeur d’économie Mario Monti. L’objectif de ce gouvernement, grâce aussi à la résolution de la crise Européenne de la monnaie unique, est de favoriser la reprise économique. L’Italie a toujours montré une forte capacité de valoriser ses atouts dans les moments les plus difficiles : dans ce cas, le futur dépend beaucoup de décisions prises par l’Europe….